Le copywriting, talent inné ou appris?

copywriting-talent-inné-acquis

Tout le monde sait écrire mais tout le monde ne sait pas vendre

Alors, le copywriting, c’est un talent inné ou appris?

Est-ce qu’on naît avec cette compétence ou est-ce qu’on l’apprend en se formant.

Bonne question!

Et j’ai déjà entendu toutes sortes de réponses, des plus loufoques aux plus sensées. 

On pourrait commencer par se demander ce qu’est le copywriting. Cet ensemble de techniques qui t’aident à vendre tes produits ou services grâce au pouvoir des mots et de la persuasion

Lis cet article si tu veux en savoir plus sur cette technique indispensable pour persuader tes potentiels clients.

Pour te prendre un exemple simple, imaginons que tu veuilles (re)faire ton site web. Tu as une idée plus ou moins précise de ce que tu veux visuellement et des messages que tu veux transmettre. 

Ok. 

Ne fais pas l’erreur la plus commune qui est de chercher d’abord à régler la question du visuel (via des graphistes/web designers) avant de te poser la question du contenu. 

Tu fais donc les choses dans l’ordre et tu te demandes ce que tu vas écrire.

Bien.

Tu as les idées très claires mais…les mettre en forme, c’est autre chose. 

Il faut être créatif.ve

Très souvent, j’entends que pour écrire un bon copywriting (texte publicitaire ou texte capable de convaincre son lecteur), il faut une sacrée dose de créativité. 

Ah bon? 

Mais la créativité ça ne s’apprend pas vraiment… Aurait-on la réponse à notre question: le copywriting, un talent inné ou appris?

Pas sûr!

Je ne m’estime d’ailleurs pas forcément super créative et pourtant je pense être une bonne copywriter.

Reprenons l’exemple.

Si tu devais déléguer la rédaction de tes textes persuasifs et dans ce cas-ci les textes de ton nouveau site web, quelle serait ta crainte principale?

Sans doute que la personne qui va s’en charger

  • comprenne bien ton service/produit,
  • prenne le temps de connaître ta société ou toi si ta société c’est toi,
  • réussisse à mettre en avant les atouts réels que tu propose,
  • explique avec suffisamment de détail les modalités, utilisations, spécificités, …
  • ne copie pas tes concurrents,
  • prenne le temps d’identifier ces dernier et d’analyser leur proposition,

Á ton avis, la créativité a quelque chose à voir là-dedans? 

Pas trop hein. 😉

Ton copywriter a beau être super créatif.ve, s’il ne prend pas le temps d’investiguer le produit ou service à fond, les textes qui en sortiront auront peu de chance d’être convaincants!

La créativité… je dirais que c’est un plus mais pas une nécessité.

Mais alors, le copywriting, talent inné ou appris?

Ou en d’autres mots…

Quelles compétences sont nécessaires pour réussir à écrire des textes qui réussissent à attirer, séduire et convaincre ton public

La liste n’est pas exhaustive mais je dirais qu’il faut des qualités telles que 

  • l’humilité
  • la curiosité
  • l’ouverture d’esprit
  • l’empathie
  • la rigueur
  • l’écoute
  • l’organisation
  • la persévérance
  • l’esprit d’analyse.

D’une part, le copywriter doit être capable d’écouter son client, de lui poser les bonnes questions pour tout savoir sur son business et ses services/produits tout en restant à sa place et sans jugement. 

Il doit pouvoir l’aider dans son cheminement et faire ressortir les points forts tout en faisant preuve d’une grande ouverture d’esprit. 

Ensuite, la partie d’investigation est primordiale

Pour cela, il faut une bonne dose de rigueur, d’analyse et d’organisation. 

Et tout ceci,  ça s’apprend ou plutôt ça s’acquiert, en pratiquant, en se trompant, en rectifiant…en gagnant de l’expérience. 

Puis, oui, à ces compétences, il faut ajouter une certaine technique. 

Savoir écrire c’est une chose (et sans fautes d’orthographe ni de grammaire! ) mais savoir vendre en est une autre. 

Là, encore, cela s’apprend. Ce sont des techniques de vente, de stratégie, de positionnement, …

Le copywriting, bien plus que de l’écriture

Á présent, tu devrais avoir une idée plus claire de ce qu’est le copywriting ou l’écriture persuasive et de si c’est un talent inné ou appris.

Et non, la créativité n’est pas nécessaire même si c’est un plus. 

En effet, il faut un tas de compétences et de techniques mais surtout il faut que la personne qui va écrire tes textes te comprenne et t’appuie.

Il s’agit de bien plus que de l’écriture

C’est vrai qu’à première vue, tout le monde est capable d’écrire un texte (et tout le monde n’est pas forcément de faire un beau design web). 

Or, tu peux avoir la plus belle vitrine qui soit (ton design web). Imagine que ton client rentre et se retrouve face à un.e vendeur.euse (tes textes) qui n’a rien d’intéressant à dire parce que son truc ce n’est pas la vente. 

👉L’investissement que tu auras fait pour ton design sera malheureusement gâché. 

Si, comme dans l’exemple que j’ai pris tout à l’heure, toi aussi tu envisage de (re)faire ton site web et que tu es conscient.e de l’importance de textes bien adaptés à ton client idéal, n’hésite pas à me faire signe. 

On en parle sans aucun engagement mais avec grand plaisir! 😁

Et toi, à qui tu déléguerais l’écriture de tes textes persuasifs? 

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Tu es resté.e sur ta faim? 

Fais le QUIZ: Tes textes t’aident-ils à vendre plus?

Juste 2 minutes pour vérifier si tu maîtrises les éléments de base à prendre en compte pour que tes textes soient convaincants! 

On se voit de l’autre côté!

14 réflexions au sujet de “Le copywriting, talent inné ou appris?”

  1. Article très intéressant, qui soulève pas mal de questionnement pour moi ! (par rapport à mes talents !!).

    Répondre
  2. C’est drôle car quand j’ai découvert ce terme de “copywriting”, je pensais que c’était simplement un talent d’auteur. Mais depuis que je m’y intéresse je mesure à quel point cela reprend bien plus que tout ça… Et pour moi l’aspect le plus important est celui de comprendre la psychologie (du lecteur) pour structurer et construire une contenu optimum. Cela rend ce “nouveau” métier incroyablement intéressant et avec un bel avenir devant lui… 🙂 Merci Nadia

    Répondre
    • Merci Nicolas!
      Il y a effectivement beaucoup d’idée reçues sur ce nouveau métier qui est pourtant passionnant!

      Répondre
  3. Tout le monde parle de copywriting , on entend le terme de partout, c’est sympa d’avoir une analyse approfondie pour comprendre mieux les piliers sur lesquels ça repose. Ca permet de démystifier un peu tout ça et de comprendre par où commencer pour s’améliorer dans cette pratique essentiel quand on crée du contenu.
    Merci pour cet article 😉

    Répondre
    • Merci Arthur!
      Comme tu le dis bien, c’est effectivement une compétence essentielle à avoir dans son business.
      Je suis ravie de t’avoir aidé à y voir plus clair.

      Répondre
    • Merci Machiko, merci Laurent!
      En copywriting, la clé c’est l’investigation. C’est au moins 60% du boulot. Et avant tout, ça commence par être à l’écoute de son client pour bien comprendre quel est son univers, son besoin, ses clients, ses produits ou services, …
      Une fois la base plantée, commence une investigation très approfondie surtout si le domaine n’est pas connu par le copywriter. Ce n’est qu’une fois ces 2 étapes cruciales terminées qu’un bon copywriter peut commencer à rentrer dans le vif du sujet.
      C’est une des facettes qui rend ce métier passionnant!

      Répondre
  4. Article très clair qui explique ce qui se cache derrière la réussite du copywriting : du travail, une méthode, de la curiosité, beaucoup d’écoute 🙂
    Bon, il ne reste plus qu’à appliquer, il y a du boulot mais la recette est claire 🙂

    Répondre
    • Merci Gaël!
      J’ajouterais juste une bonne dose de remise en question. En copywriting, il ne faut jamais camper sur ses acquis et toujours prendre du recul pour analyser les résultats, voir ce qui fonctionne, ce qui ne porte pas ses fruits, ce qui a changé, …

      Répondre
  5. J’apprécie beaucoup tes articles, toujours bien écrits et structurés. Chaque fois que je pesse te lire, j’apprends quelque chose et je passe un bon moment. Merci

    Répondre

Laisser un commentaire