Copywriting conversationnel: conseils et avantages, pourquoi s’en passer

copywriting conversationnel - Miss Copywriting

Le copywriting conversationnel, mais qu’est-ce que c’est que ça pour une invention! 

Imagine…

Un monde où tu passerais énormément de temps enfermé.e, où tu serais obligé.e de restreindre les personnes que tu vois, de ne plus leur parler ou alors de le faire de loin. (Tiens, ça me rappelle quelque chose…)

Qu’est-ce qui te manquerait le plus? 

Pour ma part, je ne doute pas une seconde: les conversations!

J’ai besoin de sociabilisation, de voir des gens, leur parler, …

Imagine maintenant que…

Tu te balades sur internet à la recherche d’un produit ou d’un service mais sans être vraiment sûr.e de ce que tu cherches. 

Tu tombes sur beaucoup de pages. Elles te présentent leur concept, leur marque. Tu as l’embarras du choix, c’est vrai, mais tu as du mal à te projeter. Mais, est-ce que ces textes s’adressent vraiment à toi? Pas sûr. Tu passes d’une page à l’autre sans vraiment avoir envie de lire toutes les explications.

Dur, dur.

Pourtant ce serait tellement simple de pouvoir aller chercher cela en boutique et de pouvoir en discuter avec le vendeur ou la vendeuse…en ayant une conversation!

Malheureusement, tu as affaire à une écriture froide et mécanique loin de la conversation que tu aimerais avoir et donc loin du copywriting conversationnel.

Tu commences à voir?

On a parlé récemment du ton à adopter pour s’adresser à ses lecteurs. On a abordé le tutoiement et le vouvoiement, le fait de leur poser des questions pour mieux les connaître mais aussi pour voir comment ils s’expriment, les expressions qu’ils utilisent. 

Aujourd’hui on va voir comment briser la glace et créer une relation avec ces lecteurs pour qu’ils lisent tes textes avec plaisir. 

En d’autres mots, on va s’intéresser à l’utilisation du copywriting conversationnel pour capter l’attention des lecteurs.

Le copywriting conversationnel, qu’est-ce que c’est?

Tu vas me dire que c’est un peu facile comme définition mais il s’agit tout simplement d’avoir une conversation au travers de tes textes

Oh, certes une conversation un peu spéciale puisqu’elle est à sens unique.

Et non, personne ne va te répondre sur ce coup-ci. 

L’idée c’est d’oublier l’écriture froide et mécanique que tu as apprise à l’école. Ici, il s’agit de rédiger tes textes comme si tu t’adressais directement à ton client idéal.

Tu peux même aller jusqu’à imaginer qu’il te répond pour que le contenu ait plus de rythme et soit encore plus agréable à lire. 

copywriting conversationnel - écrire comme on parle - Miss Copywriting
 

Sympa, non?

Grâce à cela, tes lecteurs comprendront mieux ce que tu leur racontes tout simplement parce qu’ils liront plus attentivement.

Ce type de texte éveille plus facilement l’intérêt du lecteur

Tu écris comme tu parles, d’une façon naturelle mais en veillant à rester correct et en phase avec le ton et l’identité verbale que tu as définie pour ton public idéal. 

Oh, j’entends les plus sceptiques penser que cette écriture “moderne” ne peut pas coller avec leur type d’audience. 

Ah, bon? En es-tu vraiment sûr.e? 

Le copywriting conversationnel, pour qui et pour quoi?

Pour qui?

Pour tout le monde. 

Que tu sois entrepreneur, freelance, dans une PME, une grosse boîte, … si tu veux convaincre un potentiel client de passer à l’action, tu vas devoir créer une relation de confiance avec lui

Cette relation, elle se mérite.

Pour qu’une personne s’intéresse à ton offre, tu vas devoir faire en sorte qu’elle lise ce que tu as à lui dire et qu’elle réussisse à se projeter grâce à tes mots

Non, cela ne dépend pas du secteur ni de la taille de l’entreprise

Une écriture froide et impersonnelle n’éveille pas d’émotions et ce sont ces émotions qui nous poussent à acheter et/ou à agir. 

Pour quoi?

J’ai déjà donné pas mal de pistes. Pour résumer je dirais que le copywriting conversationnel sert à

  • briser la glace et te rapprocher de ton lecteur
  • l’aider à s’identifier et à se projeter (qu’il se sente compris)
  • instaurer une relation de confiance (dans l’idée qu’elle devienne commerciale par la suite)
  • transmettre un message plus puissant
  • humaniser et valoriser ta marque, tes services et/ou tes produits
  • garder l’intérêt de ton audience jusqu’au bout de tes textes
  • expliquer les choses simplement et directement

Rappelle-toi que derrière tous ces mots, il y a des personnes qui lisent et qui ne demandent qu’à être comprises et à sentir qu’on s’intéresse à elles

Ce ne sont pas des textes neutres et écrits à la 3ème personne qui vont y parvenir. 

[9 conseils] Comment faire alors si je veux me lancer?

Je le dis souvent mais, l’important c’est d’être le plus naturel possible

📛Stop aux idées reçues. 📛

Ce n’est pas parce que tu es naturel.le que tu vas manquer de professionnalisme ni perdre en crédibilité.

👉Tu peux faire le parallèle avec une conversation à l’oral. Qu’est-ce qui passe le mieux (et qui fais le mieux passer tes idées):

  • une conversation décontractée où tout le monde se sent bien ou
  • une conversation guindée, pleine de protocole et de termes compliqués où au final on ne sait même pas où tu veux en venir? 

Et bien par écrit, c’est pareil. ✍️

Pour cela, je te propose ces 9 conseils pour t’aider à te lancer:

  1. Utilise un langage familier (mais correct hein!!) en phase avec le ton et l’identité verbale que tu as définis
  2. Adresse-toi à ton lecteur à la 2ème personne (du singulier ou du pluriel, ça on en a déjà parlé 😉)
  3. Parle à la 1ère personne, du singulier ou du pluriel
  4. Écris des phrases faciles à lire avec un langage et un vocabulaire adapté à ton audience
  5. Alterne les paragraphes courts et longs (maximum 3 ou 4 lignes)
  6. Pose des questions, rends le texte vivant
  7. Utilise des transitions, qu’il y ait une suite dans les idées, une fluidité
  8. Emploie des verbes d’action
  9. Tire à profit les listes (comme celle-ci) qui facilitent la lecture

Si malgré tout, tout ceci te semble compliqué, pense à lire tes textes à voix haute. Tu entendras tout de suite si quelque chose cloche.

En plus, le copywriting conversationnel va t’aider à mettre en évidence les passages qui manquent de rythme, qui peuvent perdre le lecteur ou ne s’adressent pas à lui directement

Ok, mais je ne vois pas trop où je pourrais utiliser cette technique de rédaction

Partout

Un peu comme pour la question du tutoiement et du vouvoiement, l’important c’est de garder une logique et une cohérence

La mauvaise idée serait que tu écrives sur un ton conversationnel à certains endroits et sur un ton froid, mécanique et guindé à d’autres. 

Ton lecteur n’y comprendrait rien. 

Alors quand je dis partout, c’est vraiment partout! Par exemple, dans tes

  • textes de pages web (toutes: page d’accueil, qui suis-je?, page de services, fiches de produits, page de contact, …)
  • pages de vente (oui, oui, là aussi!!)
  • articles de blog
  • emails ou séquences d’emails marketing
  • réseaux sociaux
  • scripts de vidéos
  • flyers

La liste peut être longue.

Une petite anecdote: le chatbot

Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est. Ce sont les petits logiciels qui apparaissent sur beaucoup de sites internet pour répondre aux questions des visiteurs. 

Ils font office de “vendeur” ou de “service après-vente”. 

En général, ce sont des réponses prédéterminées. Du coup, c’est un peu comme parler à un ordinateur

Voici l’anecdote: 

Comme d’habitude avant de débuter la rédaction de cet article, j’ai fait une petite recherche de mots-clés. Je la fais en général en plusieurs langues pour comparer les résultats. 

Et bien assez curieusement les résultats en français ont été très différents des résultats dans les autres langues.

Mais encore?

Apparemment, dans la langue de Molière on s’intéresse peu à l’écriture conversationnelle lorsqu’il s’agit de s’adresser à ses prospects, ses potentiels clients, ses lecteurs, …

C’est plutôt étonnant surtout quand le but est de capter l’attention mais soit!

Par contre, lorsqu’il s’agit d’animer ces petits ordinateurs, ces chatbots, il y a plein de conseils pour rendre cet échange plus “humain”.

Je trouve ça assez surprenant!

Même plutôt fou en fait. 

On peut conclure qu’en français, on considère très important qu’un logiciel s’adresse à nous sur un ton conversationnel et proche.

copywriting conversationnel VS chatbot - Miss Copywriting

Par contre, il y a vraiment très peu d’intérêt à rendre les interactions entre personnes (même si c’est par l’intermédiaire d’un texte) plus humaines et naturelles!!

En fait, je trouve ça très triste!

Bref, cela ne tient qu’à nous d’inverser la tendance et d’arrêter de remplir internet de textes froids, impersonnels et vides

Et toi? Tu as déjà pensé à ta façon de t’adresser à tes lecteurs? Que penses-tu de ce copywriting conversationnel? `

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Tu es resté.e sur ta faim? 

Fais le QUIZ: Tes textes t’aident-ils à vendre plus?

Juste 2 minutes pour vérifier si tu maîtrises les éléments de base à prendre en compte pour que tes textes soient convaincants! 

On se voit de l’autre côté!

9 réflexions au sujet de “Copywriting conversationnel: conseils et avantages, pourquoi s’en passer”

  1. Cela paraît évident, à te lire! Néanmoins il restes encore du chemin à faire. Je n’en suis qu’au début et je trouve qu’il y a un potentiel énorme à trouver son ton et sa manière de communiquer qui touchera mieux les personnes visées

    Répondre
    • Effectivement, ça prend un peu de temps de définir le ton et le style exacts mais ça vaut vraiment le coup. C’est ce qui va permettre à tes lecteurs de sentir que tu t’adresses à eux directement. Ca va permettre d’éveiller leur intérêt pour qu’ils prêtent une réelle attention à ce que tu veux leur transmettre.

      Répondre
  2. Merci pour cet article. Je ne me suis jamais pensé sur la question. J’ai de plus en plus tendance à écrire comme je parle, mais au final, cela n’est pas de la conversation. Concernant les Chats bots, je vais normalement dans mon boulot devoir travailler avec l’un d’eux. Donc le sujet m’interesse. Après d’un point de vue client, cela peut-être très frustrant quand on est face à un chatbot mais que notre question ne fait pas partie de celles pour lesquelles il est programmé.

    Répondre
    • Écrire comme tu parles c’est déjà un bon premier pas (à condition que ta façon de parler corresponde à ce que ton client idéal apprécie). Je dirais que la première étape c’est de définir à qui tu parles et ensuite de commencer à écrire comme si tu parlais à cette personne que tu as définie, comme si elle était devant toi et que tu t’adressais à elle.

      Répondre
  3. Merci. tu tombes toujours pile dans mes problématiques. Et ton article en soi est une belle illustration de la technique que tu décris. Mais entre vouloir faire comme ça et savoir, il y a un grand pas… C’est là qu’on mesure l’intérêt de ton métier! Merci en tous cas pour tes articles toujours intéressants et agréables à lire!

    Répondre
    • Merci Miren!
      Oui, l’écriture persuasive a beaucoup de facettes aussi intéressantes les unes que les autres, c’est vrai.
      Merci pour ton intérêt, je suis ravie que ça te plaise.

      Répondre
  4. Merci Nadia, c’est vraiment très intéressant comme approche. Je suis encore à mes débuts … Des articles comme celui-ci vont m’aider à progresser, c’est certain. Je dois encore travailler en amont pour réfléchir à ma stratégie et à mon “avatar”… et ensuite trouver quel ton utiliser… Merci, tu me mets sur la bonne voie 😀

    Répondre
    • Tout à fait, la première étape est la définition de ton avatar (j’aime l’appeler client idéal). C’est la base de tout. Si tu ne sais pas à qui tu t’adresses, tu vas faire fausse route, c’est sûr. Mais attention, je ne veux pas dire par là que ce client idéal ne peut pas évoluer avec le temps ou s’affiner. Il faut un point de départ, “une première personne à qui parler”.

      Répondre
  5. J’adore cet article. Ça semble simple et pourtant, je vois souvent des articles et surtout, des textes de vente, qui sont très froids. J’ai hâte de mettre le copywriting conversationnel en application dans mes prochains articles!

    Répondre

Laisser un commentaire