Apporter de la valeur: Un voleur, un vélo et une bonne leçon tirée

Miss Copywriting - Apporter de la valeur

Par une froide soirée d’automne…

Aujourd’hui j’aimerais te parler de l’importance d’apporter de la valeur à tes lecteurs. Je vais le faire en te racontant une histoire qui m’est arrivée il y a quelques jours. 

C’était un soir d’automne froid et pluvieux. Un soir où tu rêves de te blottir au coin du feu sous un plaid avec de grosses chaussettes. 

Vraiment? 

Ce n’était visiblement pas le cas de tout le monde. 

Je profitais tranquillement de ma soirée quand soudain vers 23h…

…le téléphone sonne:

Il y a eu un vol de vélo et il ressemblait au tiens!

Quoi??

Noon!! Mon vélo est mon moyen de locomotion!

Malheureusement, depuis que le couvre-feu a été instauré, les actes de vandalisme se multiplient dans mon quartier. 

Et oui… 

Á partir de 22h, ces personnes mal-intentionnées ont une voie tout à fait libre pour sévir. Les rues sont vides donc que demander de plus pour agir sans être dérangé. 

Heureusement pour moi, un voisin passait par là. Il s’aperçut qu’il y avait quelque chose de louche, allât interpeller le voleur et appela la police. Après une brève altercation, le malfrat finit par s’échapper laissant le travail à moitié terminé. 

Mon vélo est heureusement toujours là et j’en remercie chaleureusement ce gentil voisin. 

Quel rapport entre apporter de la valeur et un vol de vélo?

Tu vas encore dire que je vais chercher loin mais tu vas voir que finalement pas tellement.

Laisse-moi t’expliquer…

Après cette tentative de vol, je ne me sentais pas bien. Mon vélo coûte cher, j’ai failli le perdre et pire, une personne s’est introduite chez moi estimant qu’elle a le droit de venir prendre ce qui ne lui appartient pas!

Là, plusieurs options s’offraient à moi.  

  • Trouver un endroit plus sûr mais donc moins facile d’accès pour mon vélo avec le risque de l’utiliser moins souvent;
  • Mettre de côté le vélo et utiliser un autre moyen de déplacement;
  • Continuer comme jusqu’à présent parce que j’aime bien rouler à vélo et ce n’est pas ce fâcheux épisode qui doit me priver de ce plaisir.

Je roule à vélo pour plein de raisons. C’est

  • écologique,
  • rapide,
  • une façon de faire du sport tous les jours,
  • agréable,

Effectivement, cet épisode m’a fait réfléchir et me poser des questions mais au final, si je changeais mes habitudes, ce serait comme me punir moi-même.

Et bien, dans ton blog, tes posts, tes emails, … c’est la même chose! Tu hésites peut-être à écrire des contenus qui apportent de la valeur de peur qu’on te les vole. 

Mais voyons un peu…

Quel est l’intérêt d’apporter de la valeur à tes lecteurs?

Apporter de la valeur à tes visiteurs est très important dans ta stratégie de marketing (ou ça devrait l’être). 

Entre toi et ton potentiel client, une relation de confiance doit s’installer. 

Pour cela, cette personne doit être convaincue que tu peux lui être bénéfique, qu’en travaillant avec toi ou en utilisant tes produits, elle pourra régler certains de ses problèmes ou assouvir certains de ses besoins. 

Bien. 

Pourtant avant de passer le cap de l’achat, elle doit être sûre que toi ou ta marque est SA solution.

Elle doit te faire confiance. 

Créer du contenu à partager c’est une chose.

Écrire du contenu dans le but d’apporter de la valeur à ton lecteur c’est bien plus que cela. 

En plus d’instaurer cette relation de confiance, tu vas permettre à ton lecteur d’apprendre des choses qui vont lui donner envie de revenir et parler de toi ou ta marque. 

Si je devais mettre en avant quelques bénéfices principaux, je dirais qu’apporter de la valeur dans tes contenus te permet de:

  • créer une vraie relation de confiance avec tes potentiels clients;
  • attirer plus de traffic;
  • augmenter ta visibilité;
  • montrer que tu as une certaine expertise dans ton domaine;
  • justifier le prix de tes services ou produits;

Apporter de la valeur c’est bien beau mais si on me vole mon contenu? 

C’est un risque effectivement. 

De même que lorsque j’utilise mon vélo ou que je l’attache à cet endroit-là, je prends le risque qu’on me le vole (et cette fois qu’on y parvienne peut-être…). 

Pourtant, quand je pèse le pour et le contre, si j’arrête de l’utiliser c’est moi que je punis puisque j’en tire tout de même toute une série de bénéfices. 

Pour ton contenu c’est pareil. 

Tu peux faire le choix de ne pas y apporter de valeur, d’écrire des choses imprécises ou qui ne permettent pas forcément d’obtenir des résultats directement si on les applique. 

Mais qui va y perdre le plus vu le nombre de choses que ça peut t’apporter à toi aussi? 

Alors effectivement. 

Le vol de contenu et le copier-coller ça existe et c’est même beaucoup trop fréquent. Dis-toi que ce que celui qui te copie n’a pas

  • tes valeurs,
  • ni tes produits (en tous cas pas exactement les mêmes),
  • il n’a pas ton essence, ton style, ton identité verbale et
  • sans doute qu’il n’a pas le même public que toi
  • et ne lui apporte pas les mêmes choses

Des différences il y en a toujours donc s’il pense qu’en te copiant il va gagner du temps et des clients, il se trompe et ça ne marchera vraiment pas sur la durée. 

Á toi maintenant!

Je te conseille donc de ne pas te priver de ce canal d’échange avec ton audience. Que ce soit sur ton blog, tes réseaux sociaux, tes emails, … fais-leur connaître toutes ces choses que tu peux leur apporter. 

As-tu des blocages quand il s’agit d’écrire du contenu pour apporter de la valeur, as-tu peur qu’on te vole ou qu’on n’ait plus besoin de toi?

Ou au contraire es-tu partisan de partager un max pour aider tes lecteurs et qu’ils te fassent confiance?  

Dis-moi ce que tu en penses en commentaires! 👇👇👇

 

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Tu es resté.e sur ta faim? 

Fais le QUIZ: Tes textes t’aident-ils à vendre plus?

Juste 2 minutes pour vérifier si tu maîtrises les éléments de base à prendre en compte pour que tes textes soient convaincants! 

On se voit de l’autre côté!

26 réflexions au sujet de “Apporter de la valeur: Un voleur, un vélo et une bonne leçon tirée”

  1. Un excellent article. J’aime beaucoup tes histoires qui n’ont à première vue rien à voir mais qui sont au combien percutantes. J’ai aussi un vélo et c’est vrai que j’ai parfois (souvent) cette crainte de me le faire voler. Mais comme tu le soulignes très justement les bénéfices qu’il m’apporte valent bien plus que ce petit risque.
    Ton article m’a même fait penser à un passage de la Bible qui dit : “Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous. » Luc 6-38.
    Merci pour ce brillant rappel qui s’applique selon moi à tous les domaines de notre vie.
    Belle continuation à toi 🙂

    Répondre
    • Merci Nathalie!
      Et quelle belle citation. Elle résume parfaitement l’idée que je voulais faire passer!
      Je suis tout à fait d’accord avec toi. Ça ne s’applique pas uniquement à nos textes mais à la vie en général.

      Répondre
  2. Le “vol” de contenu, je ne comprends pas vraiment ce que ça peut vouloir dire. Le plagiat pur et dur en revanche, je n’apprécie que modérément, même si je pense quelque part que c’est valorisant, puisque cela voudrait dire que mon contenu est reconnu.
    En revanche, lorsque je “ponds” un tableau artistique, qui vient du fond du coeur, là, je détesterais être copiée et surtout que ce plagiaire en revendique la paternité. C’est quand même un viol en plus d’un vol.
    Mais l’histoire du vélo, oui, ça m’est arrivé sauf qu’on me l’a vraiment volé et que j’ai beaucoup pleuré, surtout tant que j’ai du me lever beaucoup plus tôt pour aller travailler à pieds.
    J’ai du coup beaucoup apprécié ton article.

    Répondre
    • Oui, quand je parle de vol de contenu, je parle de plagiat. C’est vrai qu’il y aun côté valorisant montrant qu’il était de qualité. Mais oui, c’est du vol.
      Malgré cela, il ne faut pas se mettre des barrières car dans la balance bénéfices/risques, normalement le partage de valeur devrait apporter plus de bénéfices. Celui qui vole, pourra le faire mais n’aura pas la même essence ensuite pour faire passer son message.

      Répondre
  3. Très bon article comme chaque semaine, on attend le recueil de nouvelles 😉 D’ailleurs, enfin un article où je me dis que je suis dans les clous et pas dans les choux 🙂 Lorsque j’ai démarré il y a quelques années, j’avais cette peur de partager du contenu que l’on pourrait copier, que j’aurais pu vendre, etc… Cela peut aussi être un moyen de procrastiner intelligemment, pour éviter de se confronter à son audience 😉
    Bref, cela ne m’a jamais porté préjudice de partager du contenu de qualité – même quand il a été copié, pour toutes les raisons que tu mentionnes ! C’est au contraire un plaisir de pouvoir apporter du contenu et de l’aide à différents niveaux et de différentes manières !

    Répondre
    • Merci Gaël!
      Un recueil de nouvelles…je n’y avais pas pensé, tiens! C’est une idée à creuser, effectivement!
      Je pense qu’on passe tous par cette étape de peur de partager au début. Mais voilà, c’est beaucoup plus enrichissant de le faire que de rester dans son coin à procrastiner, comme tu dis.

      Répondre
  4. J’aime bien le parallèle avec les 2 histoires. Je t’avoue que je ne sais pas si on me copie car je n’ai même jamais pensé le faire de mon côté. Lorsque j’écris, je m’appuie souvent sur mon vécu personnel et donc copier ailleurs ne serait plus du tout authentique pour moi. Dommage que d’autres agissent comme cela car je pense que c’est voué à l’échec sur le long terme, comme le restaurateur attrape touriste qui est obligé d’attraper de nouveaux clients chaque jour.

    Répondre
    • Merci Marie .
      Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis, copier du texte enlève toute l’authenticité du message. Et comme tu dis, ça finit par se ressentir. J’adore le parallélisme avec le restaurateur attrape-touriste!

      Répondre
  5. Totalement pertinent, ce parallèle entre les 2 histoires ! Je suis 100% d’accord, il faut donner du contenu de qualité pour conquérir son audience. Et si tu retrouves un copié-collé de ton article sur un autre site, tu peux toujours protester en commentaire et dans le formulaire de contact demander de retirer le copié-collé de l’article. Parce que tu as un bon avocat. Ça marche dans 90% des cas. Faut pas non plus se laisser faire, il y a plein de parasites sur le web qui pompent le contenu des autres sans le moindre scrupule.

    Répondre
    • Merci Agnès.
      Oui, c’est tout à fait ça. Il ne faut pas que cette peur soit bloquante et nous empêche de partager de la valeur, ce qui ne veut pas dire qu’il faut se laisser faire pour autant!

      Répondre
  6. Hello ! Merci pour ton article ! Je me suis longtemps posée cette question sur ma propre thématique (le véganisme et la transition au véganisme) car comme je voulais (voudrais ?) proposer aussi du coaching, j’avais aussi peur de “trop donner” et de n’avoir plus rien à offrir aux futur-es client-es… Pour le moment, tout porte à croire qu’il faut donner un maximum, c’est comme ça qu’on sera le plus authentique ! 🙂

    Répondre
    • En fait, tu auras toujours plus à offrir dans tes coachings car, à ce moment-là, tu appliqueras tes connaissances à une situation (ou plusieurs si c’est un coaching de groupe) en particulier. Ce sera beaucoup plus spécifique et donc différent.
      En tous cas, apporter de la valeur ça va te permettre d’attirer ces futurs clients de coachings (entre autre) et commencer à créer une relation avec eux et les mettre en confiance.

      Répondre
  7. J’adore les analogies que tu utilises à chaque fois. Tes messages passent très bien, et tu illustres à merveille l’idée que pour fidéliser un lecteur de blog le contenu sera toujours roi. Apporter de la valeur est la garantie selon moi à plus ou moins long terme de le convaincre de revenir !! Merci Nadia

    Répondre
    • Merci Nicolas! Je suis contente que mon message passe bien. Et oui, je pense aussi qu’apporter de la valeur est un signe de garantie, tout à fait d’accord!

      Répondre
  8. En fin de compte ce que j’aimerai que l’on me vole, c’est le petit vélo qui trotte dans ma tête et m’empêche parfois de vivre ma liberté … et puis je suis entièrement d’accord que ce n’est qu’en donnant toute sa valeur que nous recevons en retour encore plus de valeur … la loi de l’attraction en quelque sorte … tout donner pour tout recevoir

    Répondre
    • J’aime beaucoup cette image du petit vélo qui trotte dans ta tête… Je le connais bien ce petit vélo . Je ne serais pas fâchée de le perdre de vue non plus!
      Merci pour ton commentaire

      Répondre
  9. J’adore la comparaison vélo et idée. C’est inhabituel. Je suis d’accord. Le pillage de nos écrits est pourtant d’une valeur importante. Les diffuser et faire connaître je trouves ça bien. Et s’il y a nos noms c’est mieux. Merci pour ce bel article. Elisa

    Répondre
    • Merci beaucoup Elisa.
      Oui, j’aime bien les comparaisons qui permettent d’illustrer le message que je veux faire passer .

      Répondre
  10. J’aime beaucoup la manière dont tu as utilisé le storytelling, même si je ne voyais pas trop le rapprochement au début j’avoue ^^
    Le vol de contenu est malheureusement fréquent sur le web, il faut régulièrement contrôlé ses articles pour vérifier qu’ils n’ont pas été dupliqués. Mais je suis complètement d’accord avec toi, ça ne doit pas nous empêcher d’apporter de la valeur à nos lecteurs car c’est ce qui va les convaincre de rester avec nous au final !

    Répondre
    • Merci Charlotte!
      Effectivement, ça paraît contradictoire et même peut-être “risqué” mais au final ça paie!

      Répondre
  11. C’est une vraie question que je me pose, non pas par rapport au vol (car tout le monde a déjà tout écrit finalement, il ne s’agit que de varier l’angle d’attaque), mais plus par rapport au contenu payant à proposer ensuite. Peut-être une idée pour un futur article? 🙂

    Répondre
    • Je ne pense pas qu’être généreux dans ce que tu proposes gratuitement est bloquant par rapport à ce que tu vas proposer plus tard. Enfin, sauf si tu comptes proposer une version payante identique à ta version gratuite, c’est sûr que ça peut ne pas marcher .
      Ce que je veux dire c’est que chaque chose en son temps. D’abord, attirer des lecteurs, créer une relation avec eux, vérifier que ton persona est bien défini et tu verras que ton contenu payant viendra naturellement s’adapter à toutes ces nouvelles informations qui ne sont pas forcément là au début.

      Répondre
  12. Bonjour, j’aime beaucoup cet article sur le principe même d’apporter de la valeur à son article, mais également la comparaison avec le vol de vélo avorté, qui est vraiment le reflet d’un vol de propriété intellectuelle.
    Je pense qu’il faut donner tout ce que l’on peut, mais également garder des armes secrètes, non pas pour priver les lecteurs de pépites, mais pour valoriser encore plus les lecteurs qui passeront à l’action sur un produits qu’ils on acheté, ou une formation dans laquelle ils ont investit.
    Moi quand on me promet, 1 2 et 3, et qu’au final je découvre qu’il y a un bonus et quelques petits avantages non dévoilés, je trouve cela très sympa, professionnel et pas uniquement on voulait que mon argent. C’est une attention qui met en valeur l’acheteur, à mon sens.

    Répondre
    • Merci Marie!
      Je te rejoins par rapport aux bonus. J’aime bien aussi découvrir avec plaisir qu’il y a plus que ce que l’on pensait .

      Répondre
  13. Nadia, tu as tout à fait raison. Maître éditrice depuis plus de trente ans, j’exhorte les auteurs à livrer le meilleur d’eux-mêmes. Toujours. Sinon, à quoi bon faire un livre qui n’apporte rien de nouveau soit par son sujet (rare), soit par son cadrage (fréquent)? Et si tu es copié. Tant mieux! C’est comme pour les caricatures. C’est la rançon de la gloire. Et tu seras toujours le premier à l’avoir écrit. Plus encore, tu pourras en reparler, t’en resservir, etc. Et comme lecteurs, qui croulent sous la quantité d’information, n’est-ce pas hautement satisfaisant de pouvoir faire confiance à la qualité et à l’originalité d’un auteur? C’est perçu comme une valeur sure. Une marque de respect.

    Répondre

Laisser un commentaire

Tu veux recevoir mes dernières actus et conseils?

Ici pas de spams, juste quelques emails de temps en temps si je peux t'apporter quelque chose.